Prixdemainleconomie

La solution pour développer le bio en France : Prendre aux riches et donner au pauvre

Le bio se développe à vitesse exponentielle en France, et ce, grâce aux entreprises et géants multinationaux qui achètent les produits chez les petits producteurs, puis les revend à travers leurs chaines en tant que produits bio. Toutefois, les petits producteurs qui n’ont que le circuit court comme principales ressources ne trouvent aucune solution pour se développer. De ce fait, il faut trouver une solution durable, efficace avec une volonté politique qui pense aux producteurs qui se reconvertissent, ainsi qu’à la protection durable du sol et de l’environnement avec l’agriculture bio.

La meilleure solution pour développer le bio en France

La solution consiste à augmenter la taxe des industriels et géants de l’agriculture conventionnelle et donner la différence aux agriculteurs biologiques qui ne cessent de produire en petite quantité, mais avec plus de qualité. C’est la meilleure solution pour démocratiser le bio, mais aussi d’éviter la malbouffe. Comme nous le savons tous, ces entreprises qui optent pour l’agriculture conventionnelle produisent des aliments néfastes pour la santé, voire des cancers ambulants, ce qui affecte la conscience collective, mais en absence de volonté et sans aucun effort à changer. C’est une responsabilité pour tous, car si ces entreprises font des millions, les consommateurs préfèrent les gras et les sucres, mais aussi les produits artificiels et chimiques qu’on trouve dans presque tous les rayons.

La filière bio est l’avenir

Nous devons prendre conscience que la filière bio est l’avenir de l’alimentation mondiale et non seulement en France. Des entreprises conscientes de cette réalité comme bonneterre Wessanen ne cessent d’apporter des innovations en aidant les producteurs pour pouvoir distribuer des aliments de qualité et bio pour toute la population. Toutefois, cela ne suffit pas pour relancer ce secteur, ce qui nécessite un réel changement, et ce, depuis la base pour que les consommateurs adoptent une alimentation saine et sans produits chimiques tout en adoptant le bio dans leurs alimentations.

Vous avez l'envie de vous exprimer, inscrivez votre réponse sur cette chronique.

Les publications similaires de "Fiscalité"

  1. 21 Sept. 2017Simuler ses impôts et obtenir un délai de paiement413 vues
  2. 13 Juin 2017La fiscalité n'est pas aussi compliquée à comprendre1703 vues